Randonnées nature en Val de Ligne

En juillet, la Frapna Ardèche tiendra une permanence tous les mardis matins de 10h à 12h30 au local de Largentière (39 rue Jean-Louis Soulavie).

Nous y présenterons nos actions et vous pourrez aussi vous inscrire aux balades accompagnées que nous proposerons les jeudis 6 et 13 juillet et les mercredis 19 et 26 juillet.

Plus d’info rubrique « Découvrir » de notre site Internet.

Randonnées nature en Val de Ligne(8)

 

La Frapna Ardèche est sur Helloasso

L’association a fêté ses 40 ans le 15 mai !

Il est désormais possible d’adhérer en ligne et de soutenir nos actions sur la plateforme de financement participatif « Helloasso ».

Pour que la Frapna Ardèche reste un acteur fort, mobilisé et présent sur tout le département, nous avons besoin de votre soutien !

En dehors des campagnes régulières de dons et d’adhésion, nous présenterons sur le site diverses actions pour lesquelles nous recherchons des financements.

ADHÉRER

Immersion en forêt

affiche soirée 2 juin internet

Les 2 et 3 juin prochains, la Frapna Ardèche vous invite à vous immerger en forêt, avec une soirée sur les vieilles forêts Pyrénéennes qui se déroulera à Pont d’Aubenas (centre social « au fil de l’eau ») le vendredi 2 juin à 20h 30 : exposé, diaporama et discussion avec Philippe Falbet de l’association Nature Comminges.

Le lendemain, samedi 3 juin, dans le cadre des Visites Sensibles sur les ENS du Département, nous proposons une balade naturaliste et sensible au coeur de la Forêt des Chambons, sur le Tanargue, toujours avec Philippe Falbet.

La soirée en salle est en entrée libre, l’inscription à la balade du samedi est obligatoire (nombre de places limité) au

04 75 93 41 45 ou animation-ardeche(at)frapna.org

Ces actions ont été soutenues par la Fondation Toi l’arbre de Catherine Marquot et le Département de l’Ardèche dans le cadre des Visites sensibles sur les ENS.

Cliquez sur l’image pour consulter le programme

programme soirée 2 juin et balade

La Frapna participe à une journée d’étude sur les activités sportives de nature

Le 9 mai, à Vallon-Pont-d’Arc, une journée technique est programmée dans le cadre de la Commission Départementale des Espaces Sites et Itinéraires.
Cette rencontre est organisée par Ardèche Olympique (CDOS 07) en partenariat technique avec le CERMOSEM, le CREPS Rhône-Alpes, la commune de Lagorce et le soutien financier du Conseil Départemental.
Plusieurs interventions se succéderont au fil de la journée autour de la question « Quel rôle pour les activités sportives de nature demain ? »
 Il est nécessaire de s’inscrire pour participer à cette journée.
Informations et réservations : ici

Journées Portes Ouvertes 25 mars

La Frapna Ardèche prépare une journée associative qui se déroulera à Largentière le samedi 25 mars.

Au programme 
14h : Conférence et discussion : « La métamorphose culturelle par la démocratie réelle » par Frédéric Jacquemart

Suivra la présentation de l’association ainsi que des animations proposées par le Groupe des Jeunes Naturalistes, association nouvellement créée et hébergée au local de la Frapna Ardèche.

19h : Repas (sur réservations)
20h30 : « The Manivelle Project » par Csaba Palotaï et Joseph Lavandier
« Les cinéastes Jean-Pierre Melville et Jacques Demy utilisaient, enfants, une caméra Pathé-Baby et son projecteur à manivelle. Féru de ce système de cinéma de 9,5 mm, Joseph Lavandier a sélectionné plusieurs films muets, amateurs ou institutionnels, évoquant l’entre-deux-guerres. Histoire de se remémorer la complexité d’une époque déchirée par la montée du fascisme et la menace d’un nouveau conflit mondial. La partition sonore de ce ciné-concert original est composée des bruits mécaniques du projecteur, de quelques voix enregistrées in situ et des improvisations musicales du guitariste Csaba Palotaï ».

Une participation aux frais sera demandée.

Nous diffuserons très prochainement un programme complet de cette manifestation mais vous invitons d’ores et déjà à réserver votre samedi 25 mars 2017.

Projections la Vallée des Loups

De façon quasi unanime, on peut dire que les projections de la Vallée des loups à Aubenas, les Vans et Privas ont été un grand succès ! Nous avons approché les 1 000 spectateurs, plus d’une centaine de personnes n’ont pas pu rentrer dans les salles, les retours du public très positifs.
Les échanges avec Jean-Michel Bertrand ont permis de parler de la « construction » du film, de son vécu mais aussi de nature, de loups et des questions liées à l’acceptation et à la cohabitation avec cette nature sauvage, magnifique et intimement nécessaire à l’Homme.
Les cinémas d’Aubenas, des Vans et de Privas mais aussi les organisateurs de ces rencontres : la Frapna Ardeche, la LPO Ardèche et FERUS (Ours-Loup-Lynx Conservation) ont été ravis de l’engouement suscité par ces séances : l’opinion favorable à la cohabitation avec le loup et à sa conservation est massivement majoritaire dans la société, l’Ardèche ne fait pas exception. Dernier point positif, et pas des moindres, Jean-Michel Bertrand nous a offert 3 journées de partage et d’échanges avec une très grande générosité et beaucoup de convivialité.
Bonne continuation à lui et courez voir la vallée des loups si ce n’est déjà fait (le film a atteint les 100 000 entrées !).

illustration-vallee-des-loups

Conférence « comment s’adapter à un climat qui change ?  » par Jacques Blondel

Jeudi 26 janvier à 18h30

à l’auditorium du Pradel (Mirabel)

 » Les dérèglements climatiques sont l’une des composantes de ce qu’on appelle le «changement global». Ils imposent de nouvelles contraintes aux organismes qui y répondent de plusieurs manières, soit en se déplaçant, ce qu’on appelle la « traque à l’habitat », soit en s’adaptant à ces nouvelles contraintes en restant sur place. S’ils s’adaptent ils peuvent le faire de deux manières : par ajustement de leur comportement, par exemple en avançant la date de leur reproduction ou en revenant plus tôt de migration, processus qui relèvent d’une plasticité phénotypique. Mais ils peuvent aussi le faire par
une réponse génétique aux nouvelles pressions de sélection imposées par ces changements ; il s’agit alors de processus micro-évolutifs. Des recherches récentes ont montré que les deux types de processus peuvent interagir pour accélérer le processus d’adaptation. De nombreux traits d’histoire de vie non indépendants les uns des autres (sélection de l’habitat, migration, date de reproduction, fécondité, mue etc.) sont impliqués dans ces changements. Comme les espèces ne répondent pas toutes de la même manière à ces changements, de nouveaux types de peuplements et d’écosystèmes
sont observés. Les mécanismes entrant en jeu seront expliqués à l’aide d’exemples concrets empruntés chez les oiseaux mais aussi chez d’autres groupes animaux et végétaux. « 

Intervenant
Directeur émérite du Centre d’Écologie Forestière et Évolutive (CEFE, CNRS Montpellier) Jacques Blondel est un biologiste, spécialiste de la biologie des populations et de l’écologie, en particulier l’étude des diversités biologiques à l’échelle des faunes, des peuplements et des populations, en utilisant les oiseaux comme modèle biologique. C’est un pionnier de l’approche d’écologie évolutive en biogéographie. C’est aussi un naturaliste qui œuvre dans de nombreuses instances pour la conservation des espèces naturelles et la compréhension des enjeux récents sur la biodiversité.

Renseignements : FRAPNA Ardèche – 04 75 93 41 45 – frapna(at)ardeche@frapna.org

Organisé dans le cadre du Réseau Biodiversité et Changement Climatique, avec le soutien de la Région Auvergne Rhône Alpes.

Indications géographiques : D’Aubenas, prendre la direction de Villeneuve de Berg, puis Mirabel. Bien avant le village, suivre les indications « Le Pradel ».